25€ offert par tranche de 499€ d'achat !

-10% : kit de grillage PRO et -5% : brise-vues

En matière de décoration ou de délimitation d’espaces, le claustra est un indispensable. Qu’il s’agisse de l’intérieur ou de l’extérieur, vous pouvez opter pour une cloison décorative ou ajourée. Il est même possible de combiner ces deux aspects pour un rendu toujours plus élégant. Découvrez dans cet article les critères essentiels à prendre en compte pour bien choisir son claustra.

Claustra fixe ou mobile : lequel choisir ?

Pour ce critère de mobilité, vous devez premièrement tenir compte de vos besoins et de l’usage à laquelle votre claustra est destiné. En intérieur par exemple, votre claustra peut tenir lieu de cloison fixe pour une isolation sans fermeture ou de paravent nomade. Il vous permet notamment de séparer des espaces ou de dissimuler des recoins.

En extérieur, le claustra est beaucoup utilisé comme un brise-vue. Il peut être installé pour l’isolation d’un balcon, d’une terrasse, d’une piscine ou même pour servir de clôture pour un jardin. Quoi qu’il en soit, la question est de savoir, s’il faut la poser de façon ponctuelle ou durable.

De façon générale, les claustras mobiles sont destinés à un usage en intérieur. Ils permettent de moduler les espaces selon les besoins du moment. Par contre, ils sont quasiment inexistants à l’extérieur puisque dans ce cas, au moindre coup de vent, il faudrait les faire rentrer. Ils présentent de ce fait un certain risque en matière de sécurité. On opte alors pour des balconnières équipées d’une jardinière à leur pied. Ces derniers assurent son maintien et sa stabilité ainsi que leur déplacement en cas de besoin.

Quel matériau choisir pour son claustra ?

Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, le claustra ne se conçoit pas uniquement en bois. Étant donné qu’il s’agit d’une cloison ajourée, il est aussi disponible en plusieurs autres matériaux à savoir : la terre cuite, l’aluminium, le plâtre, le composite, la pierre et parfois même le textile.

C’est à vous de faire votre choix, en fonction de l’usage du claustra, de votre budget et également du type de claustra choisi. Il serait par exemple difficile d’envisager un claustra mobile en pierre ou en brique. Par ailleurs, si le budget constitue une contrainte pour vous, vous pouvez opter pour des claustras en bois et à motifs simples. Ce sont généralement les plus accessibles sr le marché en matière de coût.

Il est possible de les peindre, de les teinter ou simplement de les laisser dans leur état brut. Quoi qu’il en soit, il faut un minimum d’entretien, notamment lorsqu’ils sont installés à l’extérieur. Si n’avez pas trop de temps à accorder à l’entretien, il serait plus convenable d’opter pour un claustra en résine ou en composite. Pour cloisons aux motifs originaux et décoratifs en intérieur, le plâtre constitue l’une des meilleures options. Le textile quant à lui vous offre des solutions de légères aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Les fixations du claustra

L’installation du claustra n’est pas à la portée de tous. Si un professionnel est en mesure de réaliser tous les travaux, ce n’est pas le cas d’un bricoleur. Il est vrai que l’installation du claustra mobile en intérieur nécessite très peu de travaux, mais en ce qui concerne le claustra fixe, il faut réaliser une fixation au mur ou au sol à travers de rails, des câbles ou des montants.

Dans certains cas, il faut même avoir recours à des travaux de maçonnerie. Le même principe s’applique pour une installation en extérieur. Avec de tels travaux, il serait plus prudent de faire appel à un professionnel.

Quel motif choisir pour son claustra ?

Étant également une cloison décorative, le claustra se décline en une variété de motifs ajourés. Les cloisons à lattes constituent les modèles les plus simples d’entre eux. Ils vous permettent de définir le sens et l’écartement. D’autre part, vous pouvez vous contenter de simples tasseaux en intérieur. En plus d’être économique, ils sont très design.