25€ offert par tranche de 499€ d'achat !

-10% : kit de grillage PRO et -5% : brise-vues

Vous disposez d’un jardin dans votre maison et vous souhaitez utiliser une partie pour y ranger votre matériel de jardinage ou pour en faire un coin de détente ? Un abri de jardin peut servir à différentes utilités tout au long de l’année.

Son utilisation flexible en fait même un espace idéal pour exécuter quelques travaux de bricolage. Comme pour tout aménagement modifiant l’aspect extérieur d’un domicile, il faut prendre en compte certains paramètres pour sa mise en œuvre. Quel que soit l’espace où vous désirez installer votre abri de jardin, vous devez au préalable obtenir une autorisation.

Connaître les règles d’urbanisme

Pour installer un abri de jardin, vous devez vous informer sur le plan d’urbanisme adopté par votre commune. En fait, dans chaque localité, la mairie se charge de réglementer la construction des bâtiments. Pour une bonne gestion du territoire, le plan local d’urbanisme fixe un coefficient d’occupation des sols.

Celui-ci s’applique à chaque parcelle pour déterminer, outre la superficie de la maison, l’espace restant de la surface de plancher pour construire l’abri de jardin. Il désigne toute construction de quatre murs recouverts d’un toit. L’installation de l’abri de jardin doit nécessairement respecter la surface autorisée par le PLU. Autrement, vous pourrez outrepasser la limite séparative de votre maison. Au cas où, le plan local d’urbanisme est en cours d’élaboration, vous pourrez utiliser la carte de la commune ou le règlement national d’urbanisme.

Penser à déclarer vos travaux

Une déclaration préalable de travaux s’impose avant l’implémentation de votre abri de jardin. C’est un acte administratif valable pour les travaux dont l’emprise au sol et le plancher couvrent au maximum 20 m². En milieu urbain, régi par une loi sur l’urbanisation, la limite autorisée avoisine les 40 m². Pour le déroulement de votre projet suivant les normes, vous devez déclarer vos travaux de construction.

À cet effet la mairie vous fournit un formulaire Cerfa n° 13703*03 pour introduire votre demande. D’autres pièces renseignant sur la nouvelle pièce sont également à soumettre pour appréciation. Le dossier s’étudie au niveau de la mairie durant un mois entier. Après cela, vous obtenez l’autorisation pour démarrer les travaux.

Un permis de construire peut être également indispensable

La déclaration de travaux correspond aux petits projets. Pour les projets de grande envergure, vous devez obtenir un permis de construire. Mais ce document s’accorde à partir d’un certain seuil, en termes d’emprise au sol. Par exemple, pour une hauteur de 12 mètres, vous devez demander une autorisation. Quand les surfaces d’occupation oscillent entre la fourchette de 20 m² à 40 m² en milieu urbain ayant un plan local d’urbanisme, il faut aussi un permis.

Cela est aussi valable pour un abri de jardin qui porte l’étendue d’une habitation à plus de 170 m². Pour monter le dossier en vue d’obtenir un permis de construire, vous devez utiliser le formulaire Cerfa n° 13406*03 et joindre tous les autres documents requis. La mairie met deux mois à instruire le dossier et à se prononcer. À l’instar de la déclaration de travaux, le permis de construire donne la liberté de commencer les travaux.

Installer votre abri de jardin grâce à Cloture Discount

Pour construire un abri de jardin, il faut quatre murs, un système de loquet et un toit. Avec Cloture Discount vous pourrez dénicher des matériaux de qualité supérieure. Nous proposons toute une gamme de produits pour ériger une pièce solide. En zone urbaine, vous pouvez exécuter vos travaux de bricolage en toute intimité ou en gardant un regard sur le monde extérieur.

Grâce aux barrières émaillées et aux brise-vue que nous proposons, vous pourrez vous sentir pleinement à l’aise dans votre abri de jardin. De plus, chez Clôture Discount, les produits existent en matériaux de grande résistance pour garantir une longue utilisation. Pour une installation sur mesure de votre abri de jardin, utilisez notre configurateur.