À l’instar de la clôture, le portail vient optimiser la sécurité de votre habitation ou de votre terrain. En plus de faciliter les entrées et les sorties, il sert également d’élément décoratif. Sur le marché, on retrouve plusieurs types de portails, dont le portail en PVC. Très léger, il est accessible à toutes les bourses et facile à entretenir.

Avantages du portail en PVC

Le portail en PVC présente de nombreux avantages. Ceux-ci se répartissent, sur les plans fonctionnel et financier. En plus d’être facile à entretenir, le portail en PVC est étanche, ne pourrit pas et ne s’oxyde pas non plus. Ce qui n’est pas forcément le cas des autres matériaux de fabrication de portail. A priori, vous n’avez pas besoin d’un enduit de protection sur un portail en PVC.

Par ailleurs, le portail en PVC est choisi pour son cout.

Le PVC représente de loin, le matériau le moins coûteux pour un portail. Lorsqu’il est sans automatisation, l’entrée de gamme pour un portail battant est autour de 200 euros et autour de 1000 euros pour un portail coulissant. Outre ces atouts, la légèreté et la maniabilité du PVC confèrent plusieurs autres avantages au portail en PVC. Ainsi, grâce à sa légèreté, le portail en PVC peut se vendre en kit que vous assemblerez une fois chez vous. Son installation est également très simple pour quelqu’un qui s’y connait en bricolage. En cas de fissure de votre portail, il suffira de coller un morceau de PVC à l’aide d’une colle adéquate pour qu’il soit réparé.

Choix du portail en PVC

Si le portail en PVC manque parfois de solidité et d’esthétisme, il peut s’avérer être une solution intéressante lorsqu’on y associe les bons éléments. Pour avoir un portail qui résiste et dure dans le temps, vous devez éviter les entrées de gamme. En effet, sans optimisation, le portail en PVC peut se déformer au fil du temps à cause de la température et des intempéries. L’aspect plastique ainsi que le manque de charme du matériau n’arrangent pas les choses. Plusieurs solutions sont proposées pour remédier à ces différentes insuffisances.

L’utilisation des peintures spécifiques

En se fondant dans la surface de votre portail, ces peintures suppriment son aspect plastique. Votre portail se retrouve alors embelli. Le PVC étant un matériau lisse, il est recommandé de traiter la surface avant d’appliquer la peinture. Ceci vous permettra d’obtenir un meilleur résultat. D’autres traitements supplémentaires peuvent vous permettre de mieux protéger votre portail en PVC des agressions extérieures. Il s’agit entre autres du traitement anti-UV pour une protection contre les effets du soleil et du traitement modifié choc pour une résistance contre les chutes de température et le gel.

La mise en place d’une structure de soutien

Une autre manière d’optimiser la qualité de son portail en PVC est d’investir dans une structure de soutien. La longévité ainsi que l’esthétique sont améliorées, ce qui permet une bonne rentabilisation.

En savoir plus sur les structures de soutien

Toujours dans le but d’assurer une solidité à votre portail en PVC, les structures de soutien constituent le parfait allié du PVC. Il s’agit d’ajouter un cadre métallique qui s’intègre ou se superpose à votre portail. Vous pouvez opter pour un cadre apparent, visible depuis l’intérieur de votre habitation, ou un cadre intégré présentant le même aspect des deux côtés de votre portail. Si la première option facilite les réparations en cas d’accident, la deuxième propose une esthétique plus fine ainsi qu’une meilleure résistance. Cette dernière est, dans la plupart des cas, fabriquée en inox ou en aluminium. Ces deux matériaux offrent le même renforcement et un meilleur rendu.