25€ offert par tranche de 499€ d'achat !

-10% : kit de grillage PRO et -5% : brise-vues

Il existe une grande variété de brise-vue. Ces équipements permettent de préserver l’intimité de votre jardin, ou de transformer votre terrasse ou balcon en un lieu tranquille à l’abri des regards indiscrets.

La variété des modèles existants impose de tenir compte de critères précis, afin de déterminer le modèle qui s’adapte le mieux à votre besoin spécifique. Le rendu visuel, la facilité de pose, l’entretien ou la résistance aux conditions extérieures : voici autant d’éléments à prendre en compte pour dénicher le brise-vue qui trouvera parfaitement sa place chez vous.

Brise-vue naturel ou synthétique ?

Pour choisir votre brise-vue, il sera nécessaire de tenir compte de l’environnement dans lequel vous comptez l’installer, ou du style que vous souhaitez mettre en avant. Les brises-vues naturels sont les canisses. Ces modèles peuvent être en bois, en osier, en bambou ou en roseau par exemple. Ce sont des modèles parfaits pour mettre en avant le côté nature et exotique de votre espace de vie extérieur.

À la différence des brises-vues naturels, les modèles synthétiques apportent une touche de modernité et de sophistication à votre extérieur. Ils imitent les matériaux végétaux, mais ils peuvent être plus fragiles et plus sensibles au soleil.

Le degré d’occultation de votre brise-vue

Le brise-vue sert essentiellement à protéger un endroit de votre espace extérieur des regards. Le niveau d’occultation offert est donc un point important, et vous devrez le choisir spécifiquement en fonction de vos préférences ou objectifs. Pour une occultation totale, il faudra opter pour un pouvoir occultant total. Les brises-vue comme les canisses, les haies artificielles, ou les brises-vues tressées synthétiques occultent entre 80 et 100 %.

Un degré d’occultation moins important peut vous permettre de voir à travers votre brise-vue sans être vu en retour. Les brises-vues offrant un pouvoir occultant compris entre 70 et 80 %, à l’instar de la canisse naturelle ou de la haie artificielle sont parfaits pour répondre à ces objectifs. Pour une occultation légère, un degré d’occultation entre 50 et 70 % sera suffisant. Vous pouvez également vérifier le pouvoir de coupe-vent de votre brise-vue si vous résidez dans une région venteuse. Un brise-vue qui laisse passer le vent jouit d’une plus grande durabilité face aux intempéries.

Choisir le bon système de pose

Les brises-vues se posent au sol à l’aide de piquets, ou se fixent à des supports déjà existants comme une clôture, ou un muret.

  • Les clips en plastique sont des attaches faciles à utiliser. Ils se fixent en haut du brise-vue et permettent de l’attacher à un grillage par exemple. Ce type de fixation est apprécié parce qu’il est facilement démontable ;
  • Les agrafes sont également utilisables pour fixer un brise-vue sur une clôture en grillage. C’est une fixation qui se fait en revanche de façon définitive, à l’opposé des clips qui sont démontables ;
  • Le fil de fer est une fixation qui permet la pose de votre brise-vue sur un balcon ou un autre type de support épais ;
  • Le lieur automatique permet une pose pratique et facile. Il est idéal pour les canisses ou les brandes. Il permet de souder le fil de tissage et le fil de tension.

Se renseigner sur la réglementation pour l’achat de votre brise-vue

Pour acheter et installer un brise vue, pensez à vous renseigner sur la réglementation de votre commune. Tout d’abord, certaines mairies exigent une déclaration pour ce type de travaux, notamment pour des questions comme la distance maximale entre la clôture et la voirie. Les formalités et possibilités dépendront du Plan Local d’Urbanisme de votre commune.