-10% sur tous nos kits de grillage et occultation !

50€ offert par tranche de 1000€ d'achat

Livraison offerte dès 499€ d'achat

Portail de jardin : quelles précautions pour une installation réussie ?

Vous souhaitez installer un portail de jardin en vue de sécuriser l’accès à votre verger ? La mise en place d’un tel équipement doit faire l’objet d’une bonne planification pour sa réussite. En effet, il existe plusieurs précautions importantes à prendre dans le cadre de ce projet. De la technicité dans la pose du portail au respect des normes de sécurité en passant par l’observance de diverses réglementations, nous facilitons le processus qui vous rapprochera de votre objectif. Spécialiste de la fourniture des équipements pour la conception des barrières, Clôture Discount vous guide à travers les préalables pour le succès de votre projet.

Les précautions techniques pour l’installation de votre portail de jardin

La phase technique des précautions à prendre pourrait se résumer à trouver un professionnel qualifié dans l’installation de portails ou de portillons. En effet, ce spécialiste maîtrise les exigences nécessaires au choix de l’équipement ainsi que le processus d’installation. Il peut même s’avérer utile pour vous guider dans le respect des obligations juridiques liées à la pose de votre portail de jardin. Toutefois, si vous souhaitez personnellement assurer la sélection du matériel, vous devrez prendre quelques précautions.
Vous pouvez vous charger de prendre les mesures pour la détermination précise de la taille et de la largeur de votre portail. Ensuite, vérifiez le type de sol sur lequel l’outil sera installé ainsi que le degré d’inclinaison du terrain (plat ou pente), etc. Ces informations contribueront à identifier les creusets précis pour la pose des piliers. Le volet électrique de l’installation impose toutefois l’intervention d’un spécialiste. Pour ajouter tout dispositif électrique aux piliers du portail, faites recours à un professionnel compétent. Notez enfin que la réussite d’un projet d’installation de portail suppose la prise en compte de manière simultanée des consignes techniques et juridiques.

Les précautions juridiques et sécuritaires

La pose d’un portail s’avère réglementée à divers niveaux. Pour l’installation de votre portail de jardin, assurez-vous de la conformité de l’équipement avec les normes de sécurité de chaque niveau : national, communale, copropriété. Vous devrez par ailleurs procéder à des déclarations préalables en vue de faire valider par les autorités compétentes, les dimensionnements, les couleurs et les matériaux retenus pour le portail. Au niveau de la commune par exemple, le Plan local d’urbanisme (PLU) prévoit certainement une hauteur limite des portails.
À défaut, le Code civil en dispose dans son article 663 (3,20 m maximum dans les villes de plus de 50 000 habitants et 2,60 m pour les autres villes). Cette règle doit être strictement respectée. Elle peut aussi se trouver renforcée par votre règlement intérieur de la copropriété, réduisant davantage la mesure limite de hauteur. Il convient donc de vous renseigner à chaque niveau sur la règle applicable au type de portail afin de vous y conformer. Pour tous les portails à ouverture manuelle ou motorisée, la norme européenne EN 13241-1 est en vigueur depuis 2005. Vous pouvez toujours recourir à l’accompagnement d’un spécialiste qui, grâce à son expérience, vous permettra d’aller plus vite dans la réalisation de votre projet.