Le portail est le premier élément qu’un visiteur perçoit de vous lorsqu’il se rend chez vous. Il doit donc être esthétique, refléter vos goûts, mais il doit aussi pouvoir vous protéger sur un plan purement sécuritaire. Il en existe de nombreux types avec des systèmes de fonctionnement différents. Cependant, avant de finaliser votre choix, il est utile de considérer quelques paramètres, dont la dimension.

Les critères de choix pour la dimension d’un portail

Il n’existe pas de dimension idéale prédéfinie pour un portail. La dimension idéale sera fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Assurer une obstruction

S’il s’agit d’un élément dont la vocation principale est de protéger votre résidence de toutes intrusions et de regards indiscrets, il faudra qu’il soit suffisamment haut et occultant pour que vous puissiez vous sentir en sécurité. Ainsi, mesurez au minimum 2 m de hauteur, juste au-dessus des yeux pour s’abriter des regards indiscrets, jusqu’à 3 m pour prévenir toute escalade.

Faciliter l’accès

Si vous souhaitez laisser entrer des véhicules de gabarit plus important, ou si votre propriété est difficile d’accès, votre priorité sera de réaliser un portail avec une ouverture maximum. Les portails battants vous offrent une ouverture ou une largeur pouvant aller jusqu’à 4 m, c’est-à-dire 2 m chacun, tandis que les portails coulissants peuvent atteindre 5 m.

faire valoir la beauté du domaine

Si votre objectif est d’ajouter une note esthétique à votre habitation, il conviendra plutôt de vous orienter vers un portail barreaudé de manière à laisser entrevoir votre magnifique jardin. De fait, les dimensions standards sont de 1,2 m de hauteur sur 3 m de largeur. Rien ne vous empêche alors de le réaliser dans des matériaux plus esthétiques. Les plus courants sont l’acier et le bois. Mais il est possible de recourir au PVC tout comme à l’aluminium.

Si chacun de ces matériaux présente des avantages et des inconvénients, que ce soit en termes de prix ou de résistance mécanique ou aux intempéries, l’aluminium est un matériau léger et extrêmement résistant, qui n’est pas sensible à la corrosion. Ce qui offre un gros avantage en termes d’entretien. Le choix est d’autant plus large qu’il est possible de mélanger ces matériaux entre eux.

Les réglementations en matière de portail

N’oubliez pas que vous n’êtes peut-être pas seul à décider des caractéristiques du portail et de la clôture que vous allez installer. En effet, il existe des réglementations qui peuvent limiter vos choix en termes d’esthétique ou de dimensions. Dans ce cas précis, la dimension idéale de votre portail sera celle définie par la mairie. Donc, avant même de commencer à réfléchir au portail de vos rêves, votre premier réflexe serait de consulter les services de la mairie.

Vous saurez ainsi quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous. Contrairement à la construction d’une clôture, un portail ne nécessite pas un permis de construire. Par contre, une déclaration préalable doit être soumise à la mairie. Par ailleurs, l’ouverture de votre portail devra se faire sur votre terrain et non pas empiéter sur la voie publique ou sur le terrain du voisin. Les règles d’urbanisme délimitent une hauteur maximale et minimale ainsi qu’une distance à respecter par rapport aux propriétés voisines ou à la rue.

Tenez compte de votre budget

Si votre budget ne vous permet pas de faire le choix des portails les plus luxueux, il existe tout de même des catégories de portails peu onéreux qui peuvent permettre à tout un chacun de se sentir chez soi sans pour autant sacrifier le design. Il est toujours possible de réaliser un portail sur mesure pour qu’il soit adapté à vos contraintes.