• Accueil Blog
  • Conseils
  • Quelle clôture choisir contre les sangliers ? Les solutions d’expert Districlos !

Dans de nombreuses régions, les habitants sont de plus en plus confrontés à l’intrusion de sangliers dans les jardins en raison de la diminution des espaces naturels. À la recherche de nourriture essentiellement, ces animaux sauvages peuvent détruire facilement les clôtures inadaptées et saccager les terrains, voire causer des dégâts plus importants. Vous êtes dans cette situation, car vous habitez dans l’une de ces zones ? Rassurez-vous : plusieurs solutions existent pour vous prémunir efficacement de toute dégradation liée à cette problématique ! Découvrez les options à votre disposition et les conseils de pro Districlos pour choisir la bonne clôture contre les sangliers.

Les clôtures à grillages souples : une solution insuffisante

Vous envisagez d’installer une clôture grillage souple ? Si c’est le cas, vous avez 2 possibilités :

  • Réaliser la pose d’un grillage à simple torsion. Il s’agit de la clôture la plus répandue, facilement reconnaissable avec ses mailles tissées composées de fils d’acier formant des losanges.
  • Opter pour un grillage soudé. Avec ses mailles en acier soudé, il est plus rigide et donc plus solide.

Ces 2 types d'équipement extérieur séduisent de nombreux propriétaires, car ils sont faciles à poser et peu onéreux. De plus, si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un brise-vue pour gagner en intimité.

Mais est-ce la bonne solution pour limiter l’intrusion d’un animal sur votre terrain ? 

Les sangliers se servent de leur museau et de toute la puissance de leurs corps massifs pour tenter de forcer le passage face aux barrières que représentent les clôtures. En raison de son maillage flexible et de sa résistance relativement basse, le grillage souple ne résiste pas longtemps aux assauts de cet animal sauvage.

La recommandation de pro Districlos : vous ne voulez pas vous retrouver nez à nez avec un marcassin (même s’il est tout mignon) dans votre jardin ? Vous souhaitez éviter que les sangliers détruisent vos plantations ? Vous seriez découragé de voir votre clôture souple transformée en passoire suite aux passages réguliers de sangliers ? Nous vous invitons donc vivement à miser sur du grillage rigide pour votre clôture !

Télécharger la check-list

Clôture pour se protéger d’un sanglier : quelles sont les solutions efficaces?

Première option : la clôture à panneaux rigides

Ce type de clôture a aujourd’hui largement démontré son efficacité face aux tentatives d’intrusion des sangliers. Elle est faite de fils d’acier conçus pour offrir une résistance maximale.

La solidité de cette clôture peut constituer une belle assurance en matière de sécurité en général. Lorsqu’elle est bien scellée, il y a véritablement très peu de chances qu’un animal comme le sanglier y fasse une brèche. À condition de choisir un équipement de qualité ! C’est justement ce que vous propose Districlos : des clôtures en panneaux double fils solides et hautement résistants, disponibles en différentes hauteurs et teintes. Les caractéristiques de ces produits répondent parfaitement aux exigences pour éviter tout dégât : rigidité optimale et solidité renforcée grâce à des plis horizontaux de renfort, revêtement garanti 10 ans grâce à un traitement anticorrosion… Et pour faciliter votre projet d'aménagement, optez pour un kit de grillage rigide prêt à poser !

Pour la pose de ce type de clôture, il sera nécessaire de faire preuve de rigueur. La clôture à panneaux rigides s’installe sur des terrains suffisamment plats ou dénivelés et le scellement est réalisé dans le sol. 

Le conseil d’expert Districlos

Pour offrir encore plus de résistance à la clôture en panneaux rigides, vous pouvez réaliser un soubassement en béton. Il servira de support et de point d’ancrage. Adaptée à tous types de clôtures, cette précaution est une solution de choix dans le cas de votre clôture installée contre les sangliers et les nuisibles de toutes sortes. Elle empêche en effet l’animal de creuser le sol sous la clôture afin de se frayer un chemin.

Option 2 : une clôture à barreaux en acier

L’acier est un matériau dont la forte résistance ne fait pas de doute.

Une clôture à barreaux en acier sera un choix de premier ordre pour protéger le périmètre de votre jardin ou de votre potager. La sécurisation garantie par ce type de clôture est maximale.

Seul inconvénient : vous devrez prévoir un budget plus important à l’achat que pour le cas de la clôture à panneaux rigides.

Option 3 : une clôture électrifiée

La clôture électrique est une solution sécuritaire classique commune aussi bien en ville qu’en campagne. Elle peut se révéler efficace dans les parcs animaliers. Mais vous pouvez également en faire installer une pour protéger votre potager et votre jardin contre les sangliers.

Il faudra vous équiper avec :

  • Des fils électriques ou des rubans répartis à différentes hauteurs et reliés à des prises de terre. Ils doivent assurer une bonne conductivité du courant électrique, être bien visibles par les animaux (pour qu’ils s’en détournent) et suffisamment résistants à la corrosion. 
  • Des poteaux équipés d’isolateurs. Espacés de 5 à 10 m, ils porteront les fils ou rubans.
  • Un générateur à impulsions (ou électrificateur). Il peut être branché sur le secteur 220 V ou sur une batterie alimentée par un panneau solaire (circuit autonome).
  • Une prise de terre (par exemple un piquet en métal planté dans un terrain meuble et humide) pour fermer le circuit et rendre le dispositif efficace (absence de perte de puissance).

L’objectif des clôtures électriques anti-sanglier est de dissuader ces animaux de s’en approcher, et ce, de manière définitive. Après avoir reçu une première décharge au contact de la clôture électrifiée, les sangliers s’en détournent simplement en voyant les fils ou rubans. En effet, ils les associent à la douleur ressentie.

Le conseil Districlos : la hauteur des fils ou rubans doit être adaptée à l’animal. Dans le cas du sanglier, prévoyez-en 3 à 20 cm, 40 cm et 60 cm de hauteur par rapport au sol. Le premier fil doit être suffisamment bas pour que le groin de l’animal ne vienne pas se glisser dessous.

Les avantages à opter pour une clôture électrique anti-sanglier

C’est la clôture anti-sanglier avec un bon niveau de dissuasion et d’efficacité… à condition qu’elle soit bien alimentée et bien installée ! En effet, elle n'est efficace que si sa puissance est suffisante.

Par exemple, si le dispositif de “terre” est mal conçu, le circuit reste presque ouvert (baisse de puissance). Résultat : quand l’animal touche la clôture, il ne sent quasiment rien, la clôture électrique est donc inefficace.

Autre avantage : ce système est facile à installer… à condition d’avoir quelques notions d'électricité ! Rassurez-vous, nul besoin d’être un électricien professionnel. D’autant que les vendeurs de ce type de matériel fournissent généralement des instructions de montage claires.

Le saviez-vous ? Pour l’installation d’une clôture électrique, il sera cependant nécessaire de vérifier les différents paramètres prévus par la réglementation. En effet, vous devez respecter certaines obligations pour des questions de sécurité. Il faut impérativement signaler votre équipement aux passants avec des panneaux spécifiques répondant à des normes de signalétique : une dimension de 10 x 20 cm, des textes de 25 mm de haut, un placement tous les 50 m maximum. Si votre clôture électrifiée se situe en bordure d’une voie publique, renseignez-vous auprès de votre mairie ou préfecture : elle peut exiger également le respect de certaines règles en matière de permis de pose ou d’alignement.

Les inconvénients à choisir une clôture anti-sanglier électrifiée

Il faut savoir que cette solution offre moins de garanties que la clôture à barreaux en acier ou le grillage rigide. Les sangliers adultes sont en effet de constitution très robuste. Leur cuir épais peut parfaitement les aider à franchir une barrière électrifiée. Les décharges électriques n’auront pas toujours l’effet dissuasif attendu.

D’un autre côté, les contraintes liées à l’utilisation de ce type de clôture peuvent être nombreuses, surtout si vous avez des enfants en bas âge qui peuvent courir librement dans le jardin.

Une clôture électrique présente plusieurs autres inconvénients non négligeables :

  • Une efficacité pas toujours optimale. Ce type de clôture n’empêchera pas un sanglier lancé à pleine vitesse (pour échapper aux chiens lors d’une battue) de passer.
  • Une pose difficile dans certaines configurations de sol (sol caillouteux, sablonneux, avec des écarts de dénivelé…).
  • La nécessité d’un entretien régulier. Végétation, herbes hautes… Aucun de ces éléments naturels ne doit toucher les fils ou rubans sous peine de les rendre inopérants. 

Quelle clôture contre les sangliers choisir ? Le conseil de pro Districlos

Vous l’avez compris : la clôture électrique n’est pas forcément la meilleure solution pour éloigner les sangliers.

Mieux vaut miser sur une clôture rigide aux caractéristiques techniques garantissant une solidité maximale face à ces animaux sauvages.

En la matière, privilégiez des panneaux rigides :

  • Avec des fils d’acier épais. Plus l'épaisseur est grande, plus la clôture est robuste et résistante. Par exemple, les panneaux en double fils ont un diamètre de 6 à 8 mm d’épaisseur.
  • Avec des mailles de petite dimension (50 x 200 mm). Plus leur taille est réduite, plus les panneaux sont rigides.
Télécharger la check-list

N’attendez plus pour installer votre clôture contre les sangliers ! Maintenant, vous connaissez les différentes options pour protéger votre terrain de l’intrusion de ces animaux sauvages. Et la meilleure solution n’est pas forcément celle à laquelle vous pensiez (clôture électrifiée)...