Vous en avez assez de votre vieux portail battant ? Après l’installation d’une clôture aluminium, vous souhaitez finaliser la délimitation de votre propriété pour en sécuriser l’accès au maximum ?

Quelles que soient vos raisons, opter pour un modèle de portail autoportant peut être une bonne alternative ! Moins connu des particuliers que le portail coulissant classique, ce type d’équipement autoporté est souvent posé dans les zones industrielles. Pourtant, il est parfaitement adapté aux maisons individuelles. Découvrez sans attendre ses avantages, ses inconvénients et, surtout, les critères pour bien le choisir ! 

Les caractéristiques d’un portail coulissant autoportant

Contrairement au classique portail coulissant sur rail que tout le monde connaît, vous y compris, un modèle avec un système autoportant n’a pas besoin de rail au sol pour être manœuvré.
En effet, lors de l'ouverture et la fermeture, il n’entre pas en contact directement avec le sol. Et il n’y a là aucun tour de magie !

Cet équipement possède un dispositif particulièrement ingénieux. Il se met en mouvement grâce à un rail creux situé en partie basse du tablier qui coulisse latéralement grâce à un système de galets scellé dans un massif béton.
Tout s’explique…

À noter : un contrepoids (potence qui dépasse d’un des piliers du portail) est nécessaire pour assurer la stabilité lors des manœuvres.

Pourquoi opter pour un portail autoportant ?

Avant d’investir dans ce type de portail coulissant, prenez le temps de la réflexion.
Pour vous aider à vous faire votre idée, découvrez les avantages et les inconvénients de cet équipement.

10 bonnes raisons de choisir un portail autoportant

Un système autoportant possède plusieurs atouts séduction qui ont déjà convaincu bien des particuliers.

1. Peu de travaux de maçonnerie

Contrairement au portail coulissant sur rail, il ne nécessite pas de longrine en béton (fondation pour installer le rail de longueur équivalant au double de la largeur entre les 2 piliers).
Il suffit de réaliser un ancrage en béton de chaque côté sur lequel seront fixés le système de galet et les piliers.

2. Rapidité d’installation

Pas besoin de creuser de tranchée, d’installer un rail, d’évacuer beaucoup de terre, ni de préparer un gros volume de béton… ce qui réduit drastiquement les délais de pose.
Ainsi, vous pouvez profiter plus rapidement de votre nouveau portail !

3. Réduction des coûts d'aménagement

Qui dit moins de travaux, dit budget allégé !

4. Préservation du revêtement existant

Nul besoin de casser le revêtement extérieur (que vous veniez de rénover !) sur toute la longueur pour installer votre portail autoportant ! 

5. Aucun effet de seuil

Dans un terrain en pente, la présence d’une longrine béton risque d’endommager le bas de caisse de votre voiture à chaque passage. Avec un système autoportant, pas de frottement ! 

6. Entretien facile

En l'absence de rail, inutile d’enlever les graviers accumulés ! Ils ne risquent pas de bloquer la fermeture ou l'ouverture du portail…

7. Fonctionnalité adaptée à tous les types de terrains

Et ce, quelles que soient les contraintes !
En pente (latérale, dans le sens de la montée ou de la descente…), avec du gazon ou des galets, sur un sol sablonneux ou meuble… Des situations qui rendent impossible la pose d’un rail ou d’un portail à battants.

8. Utilisation facile en toute saison

Qu’il neige ou que le vent fasse tomber des monceaux de feuilles mortes, vous n’aurez pas besoin de déblayer chaque matin avant de partir au travail !

9. Grande résistante pour une installation en toute région

Même si vous habitez une zone venteuse, de fortes rafales ne risquent pas de le faire dérailler.

10. Possibilité d’ajouter une motorisation

Offrez-vous un meilleur confort au quotidien !
Votre portail autoportant peut être équipé d’un moteur pour l’ouvrir ou le fermer d’une simple pression sur le bouton de votre télécommande… Veillez à choisir un automatisme suffisamment puissant.

Télécharger la check-list

Système autoportant : les inconvénients de ce type de portail

Comme d’autres équipements d'aménagement extérieur (palissade en bois…), les portails autoportants présentent aussi certaines limites.

 Si le budget alloué aux travaux est moins élevé, le prix d’achat d’un portail autoportant reste supérieur à celui d’un portail battant ou coulissant classique.

Bien entendu, tout dépend des options choisies (matériau, motorisation…).
Autre frein : son poids et sa longueur. En effet, le système autoportant convient pour des portails légers (oubliez le fer forgé) et limite les dimensions du modèle choisi (environ 6 m maximum).

 Enfin, derniers inconvénients : l’esthétique et la surface de dégagement nécessaire. Pour garantir son équilibre, le portail autoportant est équipé d’un contrepoids.

Il s’agit souvent d’une potence triangulaire, que vous pourriez juger relativement disgracieuse. De plus, elle est encombrante et peu compatible avec un petit espace de refoulement.

Vous êtes dans l’un de ces cas de figure ? Pas de panique, le portail coulissant classique reste une très bonne solution ! Vous trouverez sans aucun doute le portail alu de vos rêves parmi les modèles de portails coulissants de Districlos. Excellent rapport qualité/prix, garantie de 10 ans (3 labels de qualité et de durabilité), ajout d’un moteur possible sans surcoût grâce à la présence d’une traverse renforcée, multiples choix de design (vantail plein, à barreaux, à motifs usinés)…

Comment bien choisir son portail autoportant ?


Avant toute chose, un point important : vous pensez pouvoir installer le portail de votre choix pour finir de clôturer votre terrain ? Non, pas totalement !

En effet, certaines contraintes peuvent être imposées par le règlement de copropriété et/ou le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de votre commune.

Donc, oubliez le portail autoporté rose fuchsia de 4 m de haut prévu pour en jeter plein la vue à vos voisins tout en les privant d’oser un regard à l’intérieur de votre propriété !

Renseignez-vous auprès de votre syndic et de votre mairie pour connaître les règles à respecter en la matière.
Ensuite, vous avez les cartes en main pour faire votre choix en tenant compte des critères suivants.

Les matériaux adaptés à un portail autoporté

Vous envisagiez d'opter pour de l’acier ou du fer forgé ? Choisir ce type de métaux, assez lourds, est déconseillé pour un portail autoportant. En effet, comme il n’est pas posé sur un rail, il est préférable de miser sur des matériaux plus légers.
Le PVC présente différents atouts (faible coût, facilité d’entretien…), mais il offre un rendu peu esthétique. De plus, du fait de sa légèreté, il est à éviter si le portail est supérieur à 5 m, car il risquerait de se déformer sur le long terme.

Au contraire, l’aluminium est un choix pertinent à tous les niveaux ! Design, robuste, inoxydable, léger, disponible dans une large palette de styles, finitions et coloris, facile à entretenir, ce matériau répond à toutes vos attentes.

Le saviez-vous ? Il existe plusieurs options pour assembler un portail en aluminium : par soudure et par vissage. Ces 2 versions ont chacune leurs atouts et leurs inconvénients. Chez Districlos, nous vous proposons des modèles à l’assemblage mécano-soudé par mortaise et tenons, qui vous garantit une très grande solidité sur le long terme.

Les équipements extérieurs existants

Votre voisin a créé un environnement élégant et harmonieux en coordonnant son portillon de jardin et le reste de ses équipements extérieurs ? Vous aussi, vous pouvez le faire ! C’est d’ailleurs un élément clé pour vous aider à choisir le bon portail autoportant.

Vous avez déjà équipé votre jardin d’une clôture en aluminium et d’un portillon alu ? Évitez le portail en bois, pas très heureux dans votre cas ! Misez au contraire sur un élégant portail aluminium, dans le même esprit design et les mêmes nuances pour mettre en valeur votre habitation.

L’espace de refoulement disponible

C’est le moment de sortir votre mètre ruban !

En effet, un portail coulissant nécessite une surface de refoulement latéral égale à la longueur du portail (largeur de passage) + une marge de sécurité de 50 cm. Mais, dans le cas d’un dispositif autoporté, il faut également prendre en compte le contrepoids à l’arrière du portail.

Si vous disposez d’un espace de dégagement limité, optez pour une potence rectangulaire, système autoportant bien plus compact. Non seulement elle permet de poser ce type de portail sur un terrain pas bien large, mais elle est bien plus esthétique (invisible depuis l’extérieur et discrète depuis l’intérieur).

Le conseil Districlos : pour répartir la longueur de refoulement de chaque côté du portail, adoptez un portail coulissant autoportant à 2 vantaux. C’est une solution adaptée à certaines contraintes de place.

Au vu de ses atouts, le système coulissant autoporté vous a tapé dans l'œil ? Heureusement, il vous reste l’autre (œil !) pour bien choisir le portail autoportant adapté à votre situation, vos envies et votre budget ! Une fois cet équipement installé, vous (et votre voisin) poserez un autre regard, plein d’admiration, sur votre propriété…

Télécharger la check-list