Votre jardin est clôturé par un charmant muret, mais celui-ci n’est pas assez haut pour vous protéger des regards indiscrets ? Et si vous installiez une clôture directement sur ce dernier ? Vous gardez ainsi votre muret d’origine, tout en ajoutant une touche moderne et fonctionnelle à votre extérieur.
Bonne nouvelle, cette installation peut se faire sans passer par des professionnels. Le choix du kit et des matériaux à acheter est important, mais une fois ce choix effectué, vous êtes en mesure d’installer votre future clôture sur muret vous-même.

Clôture sur mur ou muret : ce qu’il faut savoir

Avant de vous lancer tête baissée dans les travaux, prenez le temps de réfléchir à votre clôture idéale. Sa hauteur, sa couleur, le matériau utilisé… mais aussi son prix ou sa capacité d’occultation ! Enfin, le muret installé sous votre clôture a également son importance au moment de votre choix.

Quel muret forme la base de votre clôture de jardin ?

Le premier point consiste à savoir le matériau principal qui constitue votre muret, ainsi que sa taille, tant en hauteur qu’en profondeur. Qu’il soit déjà existant ou en construction, celui-ci aura un impact sur le choix de la clôture et de ses fixations. Il existe quatre matériaux principaux : on retrouve le charmant et intemporel mur de pierre, le mur de briques et son côté industriel ou, plus modernes, les murs faits de béton ou parpaings.

Deux manières de fixer la clôture au muret

Votre clôture sera maintenue par des poteaux, fixés à intervalles réguliers. Selon le type de mur, la hauteur de votre clôture, mais aussi la résistance au vent attendue, vous ne choisirez pas les mêmes fixations.

Fixation par platine

Cette méthode, plus classique et moins intrusive pour le mur d’origine, consiste à fixer une base de poteau avec un socle stable et des vis adaptées (des goujons, pour être précis). C’est sur cette base que viendra s’insérer le poteau. Si la fixation par platine permet de limiter les trous importants dans votre mur (ce qui peut être une bonne chose sur un muret ancien !), elle est également facile à réaliser soi-même et s’installe sur des murets de différentes épaisseurs. En contrepartie, elle est moins résistante face aux vents violents que la fixation par scellement.

Fixation par scellement.

Si vous vivez dans un endroit où le vent souffle fort ou que vous souhaitez installer une clôture haute, il vaut parfois mieux passer par ce type de fixation. Celle-ci nécessite de creuser des fondations à l’intérieur de votre mur, d’environ 40 à 50 centimètres de largeur et de profondeur. Tous les murets ne sont donc alors pas adaptés, par leur taille ! Toutefois, son atout principal réside dans la robustesse de l’installation une fois celle-ci achevée.

Bon à savoir : la hauteur de votre clôture dépend de vos besoins, mais aussi des réglementations locales. Renseignez-vous auprès de la mairie de votre commune pour savoir quelles sont les hauteurs et spécificités réglementaires localement. Pensez aussi à communiquer à ce sujet avec vos voisins afin de préserver les relations de quartier !

Privilégiez une clôture rigide

Une fois la base définie ainsi que la manière de fixer votre clôture, il vous reste à choisir son style. Plutôt rigide ou souple ? Si le grillage souple se pose en un tour de main, cette gamme de clôtures est moins solide et donc, par conséquent, moins pérenne.
L’idéal sur un muret : un grillage rigide. Pourquoi ? Et bien parce que non seulement il résistera mieux aux vents, mais il vous offrira également la possibilité de le compléter avec des lattes. C’est l’occasion de personnaliser votre clôture : un style intemporel avec des lattes en bois ? Ou bien préférez-vous des lamelles plus modernes, en PVC ? Et de quelle couleur ?

Bon à savoir : pas besoin d’être un pro pour installer votre clôture Districlos ! Nos clôtures à poser sur platines sont accessibles, vous pouvez choisir de les monter vous-même. Installation des platines, fixation des poteaux et du grillage rigide et pose de brise-vue comme les lattes occultantes… vous pouvez le faire !

Télécharger la check-list

7 étapes pour poser votre clôture de panneaux rigides avec platines

Pour vous aider dans la pose de votre clôture, on vous donne nos 7 conseils pour une installation digne d’un professionnel !

Alors, comment poser une clôture de panneaux rigides avec platines ?

Avant la pose : le matériel nécessaire

Vérifiez que vous avez tous les éléments et outils nécessaires à l’installation de votre clôture. Il serait dommage de s’arrêter en cours de route à cause d’un niveau ou d’un panneau manquant !

Les parties de votre clôture

  • Panneaux rigides : adaptez le nombre à la longueur de muret à couvrir, en fonction de la largeur des panneaux.
  • Poteaux : un de plus que le nombre de panneaux à poser
  • Platines : une platine par poteau
  • Goujons et bouchons : quatre de chaque par platine
  • Cales de tensions : quatre
  • Bouchons de finition : un par poteau
  • Optionnel : des lattes occultantes pour une touche déco et fonctionnelle

Les outils nécessaires

  • Une paire de gants pour éviter de vous blesser
  • Un mètre pour placer les poteaux sur le muret
  • Un niveau pour vous assurer que les poteaux sont bien positionnés
  • Un marqueur pour indiquer l’endroit où percer
  • Une perceuse avec un foret de la taille de vos goujons pour préparer les trous
  • Une masse (et un tasseau pour la protéger) pour insérer les platines dans les poteaux
  • Une clé pour serrer les goujons
  • Optionnel : une bombe de finition

Préparez la pose

Délimitez la longueur de muret qui accueillera une clôture. Vérifiez également que celui-ci est bien à niveau.
Insérez ensuite chaque platine dans un poteau, en suivant bien les encoches et les stabilisateurs de la platine. Il faudra ensuite les enfoncer jusqu’à insertion totale à l’aide d’une masse et d’un tasseau pour protéger celle-ci.

Préparez la pose du premier poteau

Positionnez votre premier poteau sur l’extrémité du muret qui vous intéresse. La partie arrondie est tournée vers l’extérieur.
Délimitez la distance entre le rebord du muret et la platine. Attention à bien noter cette longueur, il faudra la reporter précisément pour chacun des poteaux par la suite.

Marquez les quatre trous, retirez le poteau puis percez au diamètre de vos goujons. Vous pouvez ensuite repositionner le poteau et insérer les goujons. Pour cela, utilisez la masse puis la clé pour terminer. Assurez-vous que le poteau est bien droit à l’aide d’un niveau.

Posez le premier panneau

Une fois le premier poteau installé, vous pouvez lui ajouter un panneau de clôture. Insérez-le dans les encoches prévues à cet effet en prenant soin de mettre les picots vers le haut et la partie bombée vers l’extérieur. Maintenez-le en place grâce à deux cales de tensions : une en haut et une en bas.

Posez le deuxième poteau et le deuxième panneau

La largeur du panneau vous indique l’endroit où placer votre prochain poteau. Emboitez-les et maintenez le tout avec deux nouvelles cales. Vérifiez l’espacement par rapport au bord du muret, marquez les emplacements des trous, décalez le poteau (en le maintenant sur le panneau), percez, repositionnez le poteau et fixez-le à l’aide des goujons.

Posez les travées suivantes

Il vous suffit ensuite de répéter les opérations autant de fois que nécessaire en alternant un poteau et un panneau. Pensez à vérifier que les poteaux sont bien droits au fur et à mesure.

Soignez les finitions !

Pour un rendu net, ajoutez les bouchons de poteaux et de boulons, enlevez vos cales de tensions et le tour est joué, votre clôture sur muret est terminée.

En option : la touche déco occultante

Et si vous ajoutiez des lattes occultantes à votre clôture sur muret ? Extrêmement faciles à installer, elles ajoutent une touche personnalisée à votre clôture et vous protègent des regards indiscrets.

Pour vous aider dans le choix des lattes occultantes, on vous propose 10 solutions pour occulter votre clôture

Types de murets, différentes fixations, rigidité du grillage… Les clôtures sur muret n’ont plus de secrets pour vous. Vous voilà prêt à installer vous-même une clôture à votre goût sur le muret qui entoure votre propriété. Vous serez ainsi protégé des regards indiscrets, tout en ayant vue sur une clôture qui vous plaît. Et vous pourrez même vous vanter auprès de vos amis ébahis : vous l’aurez posé vous-même !

Télécharger la check-list