Comment installer un grillage à poule ?

La pratique de l’élevage est une activité qui relève d’une véritable vocation. En effet, prendre soin des animaux au quotidien requiert beaucoup d’énergie et un sens particulier du sacrifice. Il faut prendre en compte le besoin de liberté des animaux sans pour autant les laisser à la portée des prédateurs.

Et si vous êtes propriétaire d’un poulailler, il est nécessaire d’installer un grillage à poule. Vous n’en disposez pas encore et souhaitez en savoir davantage sur comment en réaliser un ? Voici un guide d’installation de ce dispositif.

Choisir un grillage à poule

Avant de vous fixer sur les critères à considérer pour mettre en place votre grillage à poule, il convient de vous renseigner en amont sur le prix des grillages. Ensuite, il faudra s’assurer d’installer un grillage assez haut pour empêcher les poules de sortir de l’enclos par la voie des airs. S’il s’agit d’un enclos dont le dessus n’est pas couvert par un filet, il faut prévoir un dispositif haut de 1,2 voire 1,5 m.

Si ce n’est pas le cas, il faudra que la hauteur minimale soit prise en fonction de la taille moyenne des personnes qui pénètrent dans l’enclos. Une hauteur de 1,8 ou 2 m est idéale, surtout si vous êtes grand de taille. Vous avez plusieurs possibilités en ce qui concerne le choix de la maille. Toutefois, il est recommandé de privilégier des mailles hexagonales soudées.

Leur taille devrait se situer entre 13 et 50 mm. Plus les mailles sont petites, plus elles empêchent le passage de petits prédateurs. Mais, quelles que soient les mailles que vous préfériez, vous trouverez toujours des grillages pas chers. Pour assurer une longue vie à votre clôture, il est vivement recommandé d'opter pour un grillage galvanisé de qualité.

Passer à l’installation proprement dite

Voici comment installer le grillage à poule. Au prime abord, il faut veiller à la solidité du bas de votre grillage. Pour ce faire, il est impératif d’enterrer le grillage en profondeur. Creusez à cet effet une tranchée d'une profondeur minimale de 35 cm. Ensuite, il vous faudra y installer des poteaux en métal avec cornières à chaque 1,5 cm en moyenne et à 15 cm de profondeur du trou.

Pensez à exercer avec vos jambes une pression sur les poteaux au bout de la clôture pour vous assurer qu’ils sont maintenus à la verticale. Les poteaux doivent avoir la même hauteur que le grillage en raison de la profondeur de la tranchée et même excéder le grillage de 10 cm. Veillez à tendre correctement les fils de fer.

Disposez l’un au niveau du sol et l’autre à environ 5 cm du haut des poteaux pour offrir une bonne résistance à l’installation. Ensuite, déroulez soigneusement le grillage le long du fil de fer. Faites usage des griffes de traction et non des fils pour tendre correctement le grillage. Ils permettent de garder le dispositif sous tension, l’empêchant ainsi de rester rigide et de ne pas se tordre.

Vous devez d’ailleurs étudier toutes les caractéristiques du grillage que vous souhaitez installer pour connaître ses avantages et ses limites. La dernière étape consiste à couler du béton dans une tranchée pour fixer correctement le grillage. Le séchage du béton en prise rapide se fait en 30 min en moyenne.